Valúdo : un processus artisanal pour une huile de coco biologique

Séparateur Style Africain Sao Tomé Blanc

Présentation du fruit

Séparateur Style Africain Sao Tomé

Illustration Coco Biologique Valudo gauche 350

Le cocotier, qui est une plante herbacée et non un arbre, a une croissance considérée lente, ce qui permet à son fruit, la noix de coco, de se gorger de toutes les richesses qui la constitue. En effet, tout est utilisable dans le cocotier, d’où son surnom “l’arbre de vie” ou “l’arbre aux cent usages”. Par exemple, on utilise l’eau de coco pour s’hydrater, la pulpe pour se nourrir et pour faire l’huile, la fibre de la coco et la palme comme matériau de construction, et la sève de la plante comme sirop. Un cocotier donne un premier fruit au bout de 3 ans environ, il atteint sa production maximale au bout de 10 à 20 ans, et il peut produire pendant environ 100 ans. Un cocotier donne en moyenne 50 à 150 noix de coco par année, en fonction des variétés. Le cocotier a besoin de beaucoup d’eau pour pousser. Les pluies abondantes sur les îles de São Tomé-et-Principe sont donc en partie responsables de la richesse en cocotiers dans le pays.

Illustration Coco Biologique Valudo droite 350

Notre procédé

Séparateur Style Africain Sao Tomé

Récolte des noix de coco

Débourrage

Ouverture de la coque

Épluchage de la pellicule


Lavage de la chair & Fin broyage de la pulpe

Déshydratation contrôlée

Extraction de l’huile par pression à froid

Filtration de l’huile

Valúdo

8 étapes pour une huile de qualité
Badge Flat de Certification 100% Biologique

Les noix de coco sélectionnées sont d’abord entreposées dans des zones de collecte, puis elles sont acheminées au centre de transformation où nous produisons notre huile et les autres produits dérivés de la noix de coco.

Pour produire notre huile de coco extra vierge, nous enlevons d’abord à la main les deux principales couches de protection de la noix de coco, c’est-à-dire la bourre et la coque marron. La fine pellicule marron qui protège la chair est aussi enlevée afin d’obtenir une huile totalement transparente. Cette chair est ensuite broyée finement et déshydratée délicatement à une température rigoureusement surveillée. C’est alors que débute le processus de pressage à froid qui consiste à extraire l’huile de la chair avec des presses à vis. L’huile de coco est ensuite filtrée finement afin d’obtenir une huile de coco d’une qualité exceptionnelle.